4e congrès des études sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans

28 juin – 2 juillet 2021

ATELIER 55. Le Sahara médiéval, espaces d’échanges et de circulations

jeudi 1er juillet, 16h-18h

Les travaux sur le Sahara médiéval, en tant qu’objet d’étude, sont, depuis quelques années, relativement dynamiques, malgré les difficultés d’accès au terrain de recherche. Le programme  Emergence “Repenser le Sahara médiéval (XIIIe-XVIe siècles) : documents connus, lectures inédites “  a pour objet de décloisonner les recherches sur cette zone encore mal connue car souvent abordée de façon ponctuelle ou par le biais de la géographie contemporaine qui ne recouvre aucune réalité historique. Longtemps considéré comme une barrière infranchissable, le Sahara est aujourd’hui envisagé comme un espace de connectivité. Plus qu’une simple zone de passage, cet atelier se propose d’envisager le Sahara comme un espace de circulation dynamique. Plusieurs axes de réflexion y seront développés : la diversité des acteurs (marchands, lettrés, berbères) ; la structuration de cet espace de circulation autour de pôles (commerciaux, religieux) et des réseaux qui traversent le Sahara et l’intègrent au dār al-Islam ; ou encore, les représentations dont il est l’objet (dans les sources arabes mais également dans les sources latines).
Commerce, pèlerinage, linguistique ou point de vue de géographes seront ainsi pris en compte pour tenter d’éclairer l’histoire du Sahara médiéval.

Programme de l’atelier à télécharger ci-dessous.



Citer ce billet
Ingrid Houssaye Michienzi (2021, 1 juillet). 4e congrès des études sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans. Repenser le Sahara médiéval (XIIIe-XVIe siècles). Documents connus, lectures inédites. Consulté le 22 juin 2024, à l’adresse https://saharamed.hypotheses.org/2507

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.