In Gall – Ighazer – Venez découvrir la plaine de l’Ighazer et la palmeraie d’In Gall (Niger)

http://www.ingall-niger.org/

Ce récit vous présente Une Histoire de l’Ighazer et de sa capitale, la petite ville d’In Gall, siège de la Cure Salée, la plus grande transhumance d’Afrique de l’ouest. Les articles évoluent très régulièrement au grès des lectures de l’auteur et ne reflètent donc qu’une approche encore parcellaire de l’histoire de cette contrée. Son originalité est de traiter de toute l’histoire d’une petite région depuis la naissance du Sahara, les dinosaures, les premiers hommes qui auraient pu fouler la plaine argileuse, jusqu’à la décolonisation du Niger, sous toutes ses coutures, environnementale, sociologique, linguistique, historique, archéologique, etc. Tous les apports constructifs sont les bienvenus.

Atlas archéologique satellitaire de la plaine de l’Ighazer http://www.ingall-niger.org/avant-hier/atlas-archeologique

Cet atlas recense, à partir d’une prospection des images satellites, l’ensemble des éléments archéologiques de la plaine de l’Ighazer et de l’Aïr, monuments funéraires néolithiques et pré-islamiques, constructions médiévales ou historiques de l’Ayar. Cette contribution est le fruit d’une prospection de près de 7 années et sûrement quelques centaines d’heures d’arpentage d’images satellitaires. Outre une vision de plus en plus complète de la zone d’étude, certaines hypothèses sont émises à la suite de travaux statistiques ou géographiques que l’on retrouvera dans les « notes thématiques ». Il n’en demeure pas moins une nécessité de partager ces données et informations afin de recueillir des avis et propositions ou contre-propositions, participant ainsi à la construction de l’histoire de cette région, couvrant une période allant du néolithique au moyen âge et même sur des éléments archéologiques de la plaine de l’Ighazer et de l’Aïr. qui nous sont contemporains.

L’Atlas est donc complété par des « notes thématiques », basées sur une typologie non définitive des éléments inventoriés , issue de l’observation satellitaire. Les données brutes sont disponibles pour tout chercheur amateur ou professionnel et sont publiées selon les termes de la licence libre Creative Commons, permettant ainsi à tout chercheur de produire, à partir de ces données, des recherches sur cette zone du Nord Niger. Cet atlas est numéroté en version, il est appelé à être mis à jour, au gré de l’avancement de ces travaux.

L’auteur : Laurent Jarryhttps://www.linkedin.com/in/laurentjarry/ Après 3 ans passés entre Aïr et Ighazer, Laurent Jarry se plonge dans l’histoire de cette région en proposant une Histoire de l’Ighazer. Aujourd’hui ingénieur de la transition écologique, il met à profit ses compétences en Système d’information géographique pour participer à la connaissance de cette région du Nord Niger. Il préside également l’association Chlorophylle, qui œuvre sur les questions de salubrité et d’accès à l’eau pour la petite ville d’In Gall.



Citer ce billet
Ingrid Houssaye Michienzi (2022, 19 octobre). In Gall – Ighazer – Venez découvrir la plaine de l’Ighazer et la palmeraie d’In Gall (Niger). Repenser le Sahara médiéval (XIIIe-XVIe siècles). Documents connus, lectures inédites. Consulté le 22 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tv2i

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.