Représentations de l’environnement et ordre social dans le Maghreb du VIIIe/XIVe siècle

Communication de Jennifer Vanz (UPEC) au 54e congrès de la SHMESP, Poitiers, 11-14 mai 2023.

Les rapports des sociétés du Maghreb médiéval à leur environnement ont fait l’objet, à l’époque coloniale, d’une lecture en termes de supériorité de l’existence sédentaire par rapport aux formes de subsistance fondées sur la mobilité. Si l’historiographie des dernières décennies a battu en brèche un tel présupposé et mis en exergue la diversité des modes de gestion des ressources dans un Maghreb médiéval aux écosystèmes variés, l’étude des interactions complexes entre facteurs environnementaux, politiques et sociaux méritent d’être approfondie et la chronologie affinée afin de mieux historiciser ces dynamiques ainsi que les représentations dont elles sont l’objet dans les sources.

            Au cours du VIIIe/XIVe siècle, l’espace qui s’étend de Fès à Tlemcen est l’objet de profondes transformations en termes de peuplement, d’occupation et de mise en valeur du territoire. Dans un contexte de baisse démographique suite à l’épidémie de peste noire et d’amélioration climatique liée à l’entrée dans le Petit Âge Glaciaire, les sources textuelles font état de déplacements de population (les tribus arabes migrent vers les zones de plaines, entrainant des modifications dans la mise en valeur des territoires agricoles) et d’importants investissements des pouvoirs sultaniens, notamment hydrauliques. Ces bouleversements qui adviennent au cours du VIIIe/XIVe siècle en font donc un moment d’observation privilégié pour comprendre, d’une part, comment les hommes percevaient et se représentaient leur environnement à cette période et, d’autre part, comment ces représentations sur l’environnement participent d’un discours sur l’ordre social.

À partir d’une analyse de chroniques et de sources hagiographiques, il s’agira d’interroger les représentations que ces textes du VIIIe/XIVe siècle donnent de l’environnement. L’intérêt de certains chroniqueurs pour les aléas climatiques ou la mise en scène des rapports que les saints entretiennent avec leur environnement méritent d’être envisagés à l’aune du contexte de production de ces ouvrages et des projets de leurs auteurs, issus des élites urbaines. Au fil des récits, affleurent alors les liens entre ces représentations de l’environnement et le système social, les rapports de pouvoirs entre différents acteurs, les luttes et les tensions pour le contrôle des ressources.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
jennifervanz (12 mai 2023). Représentations de l’environnement et ordre social dans le Maghreb du VIIIe/XIVe siècle. Repenser le Sahara médiéval (XIIIe-XVIe siècles). Documents connus, lectures inédites. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tv2s


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.