De Buda à Būda. Enjeux et modalités d’une expédition de cuivre au Sahara vers 1400 : l’apport des sources commerciales du fonds Datini

Intervention d’Ingrid Houssaye Michienzi (CNRS, UMR 8167 Orient & Méditerranée) au séminaire « Monuments et documents de l’Afrique ancienne : recherches en cours en histoire, histoire de l’art et archéologie » (Paris, INHA), novembre 2022.

Cette communication, issue d’un travail réalisé avec Hadrien Collet, chercheur à l’IFAO au Caire, envisage le Sahara comme un espace de circulation dynamique, un espace de connectivité . Elle vise à décrire dans sa complexité la mise en relation de différentes parties du monde passant par de multiples lieux de connexion et de multiples intermédiaires. Il s’agit d’établir des ponts entre différentes centralités et d’inscrire les pratiques des acteurs dans des réseaux de relations multipolaires. Elle cherche également à montrer comment l’archipel oasien du Touat était intégré dans la globalité médiévale, à travers l’exemple du commerce du cuivre.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Ingrid Houssaye Michienzi (30 novembre 2022). De Buda à Būda. Enjeux et modalités d’une expédition de cuivre au Sahara vers 1400 : l’apport des sources commerciales du fonds Datini. Repenser le Sahara médiéval (XIIIe-XVIe siècles). Documents connus, lectures inédites. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tv2j


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.