Archives de catégorie : Colloque

4e congrès des études sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans

28 juin – 2 juillet 2021

ATELIER 55. Le Sahara médiéval, espaces d’échanges et de circulations

jeudi 1er juillet, 16h-18h

Les travaux sur le Sahara médiéval, en tant qu’objet d’étude, sont, depuis quelques années, relativement dynamiques, malgré les difficultés d’accès au terrain de recherche. Le programme  Emergence “Repenser le Sahara médiéval (XIIIe-XVIe siècles) : documents connus, lectures inédites “  a pour objet de décloisonner les recherches sur cette zone encore mal connue car souvent abordée de façon ponctuelle ou par le biais de la géographie contemporaine qui ne recouvre aucune réalité historique. Longtemps considéré comme une barrière infranchissable, le Sahara est aujourd’hui envisagé comme un espace de connectivité. Plus qu’une simple zone de passage, cet atelier se propose d’envisager le Sahara comme un espace de circulation dynamique. Plusieurs axes de réflexion y seront développés : la diversité des acteurs (marchands, lettrés, berbères) ; la structuration de cet espace de circulation autour de pôles (commerciaux, religieux) et des réseaux qui traversent le Sahara et l’intègrent au dār al-Islam ; ou encore, les représentations dont il est l’objet (dans les sources arabes mais également dans les sources latines).
Commerce, pèlerinage, linguistique ou point de vue de géographes seront ainsi pris en compte pour tenter d’éclairer l’histoire du Sahara médiéval.

Programme de l’atelier à télécharger ci-dessous.

La collection islamique du Musée de Tlemcen (Algérie) : une référence pour l’étude de l’art de l’Islam d’Occident ?

145e Congrès national du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques, Nantes, 4-7 mai 2021
Collecter, collectionner, conserver.

Communication d’Agnès Charpentier, CNRS UMR 8167

Le Musée de Tlemcen, fondé en 1857 par Charles Brosselard, accueille, dès l’origine, les pièces issues de fouilles, de découvertes fortuites ou de travaux. En 1901, il s’accroit avec le fond provenant du dépôt des Monuments historiques. Cette collection fondée sur des pièces archéologiques, caractérise le Musée de Tlemcen qui devient, pour ses pièces islamiques, le témoin privilégié de « l’art musulman », développé à Tlemcen entre les XIIe et XVIIIe siècles. Ainsi, le Musée de Tlemcen peut être vu comme un musée local à vocation didactique et comme un dépôt archéologique.

Cette communication montre comment la collection illustre la place de la ville dans l’art médiéval de l’Islam d’Occident et nous renseigne sur les échanges artistiques au Maghreb. L’origine et l’histoire de la collection sont rappelées pour ce qu’elles caractérisent, aujourd’hui encore, le développement et l’objectif même du Musée. Un parallèle avec le musée d’Oran montrera l’originalité de cette collection.

Colloque “Crossing Boundaries? ​Trade and Connections on the Medieval Mediterranean”

University of Cambridge (UK), 10-12 avril 2019

https://crossingboundariesinthemed.weebly.com/

Communication d’Ingrid Houssaye Michienzi

“Trade, Credit and Trust. An Examination of the Business Relations of Jewish and Florentine Merchants between the Mediterranean and Saharan Africa (14th-15th centuries)”

Medieval Florentine business records, comprising of account books and copious correspondence, offer a privileged source for the study of Mediterranean trade. In this paper, I will use these extraordinary sources, mostly from the Datini archive in Prato, to investigate the chain of trade from the island of Majorca to Saharan Africa which relied mostly on Jewish merchants established in the island and in some commercial places in North Africa. Continuer la lecture de Colloque “Crossing Boundaries? ​Trade and Connections on the Medieval Mediterranean”