Archives par mot-clé : Touat

Séminaire “mondes sahariens”. Séance du vendredi 12 janvier 2024

Nous aurons le plaisir d’écouter Jennifer Vanz (Université Paris-Est Créteil)

Perceptions et représentations de l’environnement dans les chroniques arabes maghrébines du VIIIe/XIVe siècle à partir de l’exemple des espaces sahariens du Touat

Attention cette année, le séminaire a changé de lieu ! Il rejoint les autres enseignements de l’EHESS au Campus Condorcet.

Les horaires, eux, n’ont pas changé. Le séminaire se tient toujours le deuxième vendredi du mois de 10h à 12h dans le bâtiment de recherche Sud (le plus proche du métro Front Populaire au 5 cours des Humanités, entrée par la rue Waldeck Rochet ou par la rue des Fillettes, Aubervilliers) dans la salle 0.030 au rez-de chaussée.

EN PRÉSENTIEL. Inscription obligatoire en suivant le lien ci-dessous https://participations.ehess.fr/demandes/__nouvelle__?seminaire=226

Vous pouvez également suivre cette séance en visio en suivant le lien https://spaces.avayacloud.com/guestjoin?next=https%3A%2F%2Fspaces.avayacloud.com%2Fspaces%2Finvites%2F656def1afc0b01b02888ff19%2Fjoin%3FinviteInfo%3DeyJzcGFjZU5hbWUiOiJzw6ltaW5haXJlIE1vbmRlcyBzYWhhcmllbnMiLCJpbnZpdGVyTmFtZSI6IkJpbGVsIEJFTiBTQUxBSCIsImludml0ZXJFbWFpbCI6ImJpbGVsLmJlbnNhbGFoQGNhbXB1cy1jb25kb3JjZXQuZnIifQ%3D%3D

De Buda à Būda. Enjeux et modalités d’une expédition de cuivre au Sahara vers 1400 : l’apport des sources commerciales du fonds Datini

Intervention d’Ingrid Houssaye Michienzi (CNRS, UMR 8167 Orient & Méditerranée) au séminaire « Monuments et documents de l’Afrique ancienne : recherches en cours en histoire, histoire de l’art et archéologie » (Paris, INHA), novembre 2022.

Cette communication, issue d’un travail réalisé avec Hadrien Collet, chercheur à l’IFAO au Caire, envisage le Sahara comme un espace de circulation dynamique, un espace de connectivité . Elle vise à décrire dans sa complexité la mise en relation de différentes parties du monde passant par de multiples lieux de connexion et de multiples intermédiaires. Il s’agit d’établir des ponts entre différentes centralités et d’inscrire les pratiques des acteurs dans des réseaux de relations multipolaires. Elle cherche également à montrer comment l’archipel oasien du Touat était intégré dans la globalité médiévale, à travers l’exemple du commerce du cuivre.

Histoire, archéologie : topographie. identifier les lieux, du nom au site

Le Touat : localisations et itinéraires, permanences et évolutions XIVe-XIXe

Atelier du 11 mai 2022 présenté par Ingrid Houssaye Michienzi et Agnès Charpentier

Cet atelier avait pour objet de réfléchir à la manière d’appréhender, dans un contexte cartographique et géographique, les informations sur le Touat présentes dans les sources. Cinq textes rédigés du XIVe au XIXe siècle décrivant la même région saharienne ont servi de support de base et ont été l’objet d’une critique constructive au sujet de leur fiabilité. Deux cartes du XIVe siècle et deux autres du XIXe siècle ont par ailleurs permis une discussion sur l’évolution de la représentation des connaissances. Enfin, en un troisième temps, une réflexion sur la manière de représenter les données sur un SIG a été abordée.

Les premiers textes d’Ibn Battūta, d’Ibn Khaldūn et du marchand génois Antonio Malfante ont été étudiés de manière chronologique. Les informations qu’ils contiennent ont été comparées entre elles et confrontées aux représentations graphiques du XIVe siècle réalisées à Majorque et figurant dans les cartes marines d’Angelino Dulcert et de Mecia de Viladestes. Si les évolutions dans les tracés d’itinéraires peuvent facilement être retrouvées et retracées grâce à l’analyse des cartes, en revanche, les temps de trajets sont plus difficiles à déterminer à cause de l’imprécision des sources dont nous disposons.

Les documents du XIXe siècle (textes de Daumas et de Colomb) ont été analysés à la lumière des renseignements tirés des textes et des cartes médiévaux mais aussi à travers leur apport sur les itinéraires, la durée des étapes et les précisions sur la toponymie. Les cartes jointes ont permis de mieux saisir la géographie de la région du Touat et aussi les modalités de l’implantation humaine. Les images satellites ont été analysées en regard des cartes du XIXe siècles et des informations médiévales. Les données replacées sur un SIG permettent ainsi de cartographier, avec une profondeur historique, quand cela est possible, et avec une certaine précision les itinéraires et leur évolution, la localisation de l’habitat et l’emplacement des cultures.

En conclusion de cet atelier, il apparaît que cette analyse sur la longue durée, confrontant textes, cartes, et images satellites permet de mieux comprendre l’histoire de la région du Touat et la place qu’elle tient dans les circuits commerciaux sahariens. Les sources contemporaines et les images satellites permettent de palier, en partie, les informations partielles des textes médiévaux ; il faut toutefois être très prudents à ne pas tirer de conclusions hâtives, car l’écart historique entre les sources est important.

Séminaire “mondes sahariens”. Séance du vendredi 12 mars 2021

Nous aurons le plaisir d’écouter Benoît Grévin (EHESS) et Ingrid Houssaye Michienzi (CNRS)

Tamentit (Touat) 1447. Nouveaux regards sur la lettre du marchand génois Antonio Malfante

N’oubliez pas de vous inscrire en suivant le lien suivant: https://listsem.ehess.fr/courses/829/requests/new

Et le moment venu, vendredi 12 mars à 11h, vous pourrez vous connecter à l’adresse suivante : https://webinaire.ehess.fr/b/vog-dxt-ck9